vendredi , 20 octobre 2017
Home / A la une / MONTPELLIER : DES JEUNES PARLENT D’ENTREPRENEURIAT

MONTPELLIER : DES JEUNES PARLENT D’ENTREPRENEURIAT

Dans la soirée du lundi 02 octobre 2017, à l’occasion de la célébration du 59e anniversaire de l’accession de la Guinée à l’indépendance, SALLY BILALY SOW de l’association VILLAGEOIS 2.0 a été invité par l’association des guinéens de Montpellier pour animer une conférence sur les mutations qui s’opèrent présentement dans notre pays.

Profitant de son séjour Parisien à l’occasion des séances de formation de CFI, le séjour Bloggeur qui se plait dans sa peau de villageois hyper connecté vivant à plus de 400 KM de Conakry, précisément dans la ville de Labé, s’inspire à la fois du film « il va pleuvoir sur Conakry » du regretté Cheik Fanta Mady pour bondir en amont sur la modernité et la tradition.

C’est aux environs de 19 heures devant un parterre d’étudiants et d’invités que les activités avaient démarré à la « maison des étudiants » de l’université de Montpellier servant de cadre pour la circonstance.

Dans son intervention, il a un flash-back sur les récents événements qui ont secoué la préfecture de Boké et son cortège de revendications, montrant la nécessité aux uns et aux autres de se lancer à des activités génératrices de revenues faisant d’eux des créateurs d’emplois. Cela permettrait de ne pas tout attendre de l’Etat.

Pour lier l’utile à l’agréable et donner plus d’espoir à ces jeunes vivants en France, SALLY a fait un large exposé sur le projet agricole de Abdourahamane Diallo du Groupe Dialbousank Sarl de l’incubateur Jatropha HUB de Alphabacar Jatropha Barry qui organise des sessions de formation innovantes sur l’agriculture et accompagnent aussi des jeunes porteurs de projets, les activités de l’association des blogueurs de Guinée sur la question de la redevabilité et les villageois 2.0 qui veulent sensibiliser les citoyens guinéens sur les opportunités possibles en utilisant de façon rationnelle les T.I.C.

Plus loin, il leur a fait savoir que l’entrepreneuriat classique (ou social et solidaire) est en train de prendre une place importante en Guinée.

Beaucoup de jeunes ont décidé de tenter l’aventure comme la team #YitereStudio de Thierno Diallo, Abdoulaye Oumou Sow et Adama Hawa Sow, de Ibrahim Jallow avec Easy link, Djallow Danda avec Saboutech, Amadou Tidiane Bah avec TIBACOM, etc…

Plus loin dans son exposé, le conférencier n’a cessé signifié qu’avec des bons projets nous pouvons booster le développement du pays. Qu’ils réfléchissent sur des projets innovants qui pourront solutionner certains maux de la société tout en créant de la richesse et de l’emploi.

La cérémonie a pris fin par la prestation de l’artiste Kader du groupe Black Mafia le tout sanctionné par un cocktail dînatoire.

 

Check Also

CELEBRATION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE A LA BLUEZONE DE KALOUM

La Bluezone de kaloum a servi de cadre ce samedi 12 août 2017, à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *