samedi , 16 décembre 2017
Home / A la une / SUR LES PAS DU MINISTRE NAITE CHEZ DES BENEFICIAIRES DU PROJET DEMARRAGE

SUR LES PAS DU MINISTRE NAITE CHEZ DES BENEFICIAIRES DU PROJET DEMARRAGE

Dans le cadre de la poursuite des activités de suivi et évaluation des entreprises de jeunes financées par le projet DEMARRAGE, le Ministre de la Jeunesse accompagné du Directeur Général d’Afriland First Bank et de certains cadres de son département était ce matin à 85 Km de Conakry, précisément à KAKOULIMAYA dans la préfecture de Coyah pour évaluer le niveau d’avancement des activités du Groupement d’aides aux jeunes et aux femmes.

Ce groupement composé de 12 jeunes employés en temps plein, évolue dans la culture maraîchère.

Arrivé sur le terrain, le constat était réduisant puisque le champ présentait un espace de trois hectares (3ha) avec une culture variée de tomates, de gombos, de pastèques et de haricots.

Satisfait de cette visite, le jeune promoteur a livré ses sentiments en ces termes : « c’est un honneur de recevoir la visite du Ministre de la Jeunesse et sa suite et cela prouve que les vœux de M. le Président de la République, Professeur Alpha CONDE, de soutenir les jeunes entrepreneurs Guinéens sont effectifs. Je voulais juste rappeler que ce travail est le fruit de la volonté du Chef de l’Etat qui a cru en nous en mettant un fonds spécial d’autonomisation des jeunes. Mon souhait aujourd’hui est de dire à nos amis jeunes que l’accompagnement du gouvernement est une réalité et qu’il faut avoir juste envie de se lancer dans une activité génératrice de revenus et créatrice d’emplois. Moi, je suis revenu des Etats Unis il y a un an et depuis je me suis lancé dans l’agriculture. J’emploie de nos jours, douze jeunes et je livre des produits dans presque tous les marchés environnants jusqu’à Conakry ».

Prenant la parole, le Ministre NAITE s’est dit heureux de savoir que les investissements faits par le groupement sont entrain de porter fruit.  Il estime que la réponse à la question du chômage et de lutte contre la migration clandestine passe par la volonté qu’auront les jeunes de s’investir dans la création d’entreprises locales. Et d’ajouter : « Le gouvernement ne manque pas d’ambition pour les jeunes et nous nous battrons encore pour que des dispositions soient prises afin de vous permettre d’avancer plus dans votre groupement. Nous voulons que vous soyez des messagers auprès des autres jeunes afin qu’ils sachent que l’Etat n’oubliera aucun jeune du pays. Il suffit juste de s’approcher de nos services compétents, notamment le Fonds National pour l’Insertion des Jeunes (FONIJ) ».

De retour de Conakry dans l’après-midi, la délégation s’est rendue à Kipé ou est née désormais une entreprise des technologies de l’information et de la communication dénommée OUFAREZ SYSTEME.

C’est une entreprise de vente de produits informatiques. Ce promoteur a bénéficié d’un montant de 500 millions et emploie 30 personnes.

Check Also

Le FONIJ reçoit ce matin sa nouvelle Directrice Générale Adjointe

Suite à un décret du Professeur Alpha Condé, en date du vendredi du 03 Novembre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *