lundi , 10 décembre 2018
Home / A la une / DEMARRAGE : Le FONIJ et AFRILAND FIRST BANK PASSE A L’OFFENSIVE POUR LE RECOUVREMENT DES FONDS

DEMARRAGE : Le FONIJ et AFRILAND FIRST BANK PASSE A L’OFFENSIVE POUR LE RECOUVREMENT DES FONDS

Le FONIJ à travers AFRILAND FIST BANK, avait en Août 2016 octroyé des crédits à 25 entreprises de jeunes dans le cadre d’une initiative présidentielle appelée « DEMMARAGE ».

Aujourd’hui force est de constater qu’à vingt mois (20) de sa mise en œuvre, les promoteurs ont du mal à s’acquitter de leur obligation.

Suite à une rencontre tenue ce matin dans les locaux de la direction du FONIJ et en présence des promoteurs, des représentants de la banque et du conseil d’administration du FONIJ, les débiteurs sont appelés à rembourser jusqu’au dernier centime, sous peine d’être poursuivis.

Comme vous le savez, ce projet entre dans le cadre de la réduction du chômage des jeunes en Guinée. L’objectif était de partir d’un projet pilote d’accompagnement de 25 entreprises, créées 500 emplois et au bout de 3 ans, recouvrir l’ensemble du crédit afin de l’octroyer à d’autres jeunes. Mais  de nos jours, le constat est que les jeunes sont tous en situation d’impayées et cela malgré les efforts consentis par le FONIJ et AFRILAND FIST BANK.

Le taux de remboursement est estimé à -1% et c’est une seule parmi les 25 qui est en règle vis-à-vis des conventions tripartites signées.

Pour Monsieur Ousmane TOURE, Directeur général du FONIJ, « la récupération de cette dette en souffrance ne saurait être régie par un autre cadre que les lois en vigueur et l’Etat est décidé à aller dans ce sens. Pour l’heure, aucune poursuite n’a été engagée dans l’attente d’épuiser les moyens amiables. Mais, le moment venu, on passera à la vitesse supérieure ».

Poursuivant, monsieur TOURE, a demandé aux responsables de la banque dès la sortie de cette rencontre, d’user des moyens dont elle dispose pour que les jeunes prennent conscience qu’ils doivent le plutôt que possible rembourser ces montants, car dit-il, il y’a des milliers d’autres dossiers qui attendent dans la base de données du FONIJ en particulier et du Ministère de la jeunesse en général.

Pour information, le FONIJ a plusieurs fois écrit et entretenu ces jeunes pour les inviter aux respects des engagements. Des négociations ont même amené la Banque à accorder sur leur demande, un délai supplémentaire allant de 36 à 48 mois tenant compte des différentes activités, mais jusque-là aucune avancée n’est constatée.

Si l’on tient compte de la population estimée à plus 10 millions d’habitants avec 77,3% ayant moins de 35 ans, il est donc clair que les sollicitations ne manquent pas. D’où l’inquiétude du FONIJ qui promet de tout mettre en œuvre avec son partenaire financier pour que ce capital soit restructuré et qu’il serve à d’autres jeunes.

Ce projet « DEMARRAGE » est une initiative du président de la république, le Pr Alpha CONDE qui a doté le FONIJ d’un fonds de garantie de 6 milliards de francs Guinéens pour le financement de 25 entreprises de jeunes avec des crédits revolving.

 

Check Also

Formation et Accompagnement des Trente (30) Jeunes, Deuxième Étape « Analyse des Besoins en Formation »

Le Fonds National pour l’Insertion des Jeunes (FONIJ) a lancé ce lundi 22 octobre 2018 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *